You are on Medair Suisse  Medair is also available in your country
Visit Medair États-Unis

Cox’s Bazar, Bangladesh — 15 juillet 2019 — Des pluies abondantes et soutenues depuis plus de dix jours ont causé des dégâts importants dans le plus grand camp de réfugiés du monde, affectant environ 22’000 personnes.

Le camp de Kutupalong, construit sur des collines sablonneuses exposées aux éléments, est particulièrement vulnérable aux pluies et au vent, surtout pendant la mousson.

De multiples glissements de terrain, inondations, blessures et au moins deux décès ont été signalés depuis le début de la saison pluvieuse.

« Ce que nous avons vu ces derniers jours est extrêmement préoccupant », a déclaré Carl Adams, Directeur du programme de Medair au Bangladesh. « Des centaines d’abris ont été endommagés, rendant les familles encore plus vulnérables. Bien que les organisations ici fassent tout ce qu’elles peuvent pour atténuer les risques, la menace de pluies diluviennes et de vents violents qui pourraient causer d’autres dommages au camp est toujours bien réelle. Si un cyclone devait frapper directement le camp, les conséquences seraient très probablement dévastatrices. »

Depuis le mois d’avril, les équipes de Medair distribuent des kits d’abris transitoires pour renforcer les abris existants en prévision de la mousson, afin d’assurer la sécurité des familles.

En raison des conditions météorologiques, Medair a désormais activé sa réponse d’urgence, distribuant des kits aux familles dont les abris nécessitent des réparations. Les individus particulièrement vulnérables, comme les mères célibataires ou les personnes handicapées, reçoivent également une aide pour effectuer les réparations.

Medair, en partenariat avec World Concern, est responsable pour les abris d’urgence dans une partie du camp qui représente plus de 7 000 foyers.

« Nous sommes encore à plus de deux mois de la fin de la mousson. C’est très difficile d’anticiper ce qui va se passer, mais nous devons toujours nous préparer au pire », a ajouté Carl Adams. « L’attention internationale autour de cette crise a diminué, mais les gens ici souffrent encore beaucoup. Le financement a diminué, mais les besoins restent immenses, d’autant plus dans ces conditions climatiques très difficiles. Tant qu’une solution politique n’aura pas été trouvée, il n’y aura pas de fin à cette crise. »


Pour les médias

Pour toute demande d’information, veuillez contacter :

Jonathan Kyle, chargé de communication pour l’Asie (Bangladesh) : +977 981 300 4817, comms-asia@medair.org

Paola Barioli, chargée des relations presse (Suisse) : +41 78 635 30 95, paola.barioli@medair.org

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site medair.org ou nos fils Twitter @MedairInt, @MedairAsia et @MedairPress.

Medair est une ONG humanitaire internationale qui offre une aide d’urgence et des services de reconstruction aux personnes affectées par des catastrophes naturelles, des conflits et d’autres crises. Medair est actuellement active dans 10 pays. Au Bangladesh, Medair travaille en partenariat avec World Concern.

Ce contenu a été élaboré à partir de ressources recueillies par le personnel de Medair sur le terrain et au siège. Les points de vue qui y sont exprimés n’engagent que Medair et ne reflètent en aucun cas l’opinion officielle d’autres organisations.