You are on Medair Suisse  Medair is also available in your country
Visit Medair États-Unis
URGENCE: Mozambique  Notre équipe d'urgence intervient pour sauver des vies au Mozambique.
Je fais un don

Le travail humanitaire est plein de surprises. Le mélange d’origines culturelles, de milieux de vie et de types d’activités amène son lot de défis et de joies imprévus qui font partie du métier.

Le travail humanitaire est plein de surprises. Le mélange d’origines culturelles, de milieux de vie et de types d’activités amène son lot de défis et de joies imprévus qui font partie du métier.

Nous avons demandé aux membres de notre équipe internationale en RDC ce qui les a le plus surpris à propos de la vie d’un travailleur humanitaire et voici ce qu’ils ont répondu :

IL EST DIFFICILE DE DÉCRIRE CE QUE JE FAIS

« J’ai été surpris par la difficulté que j’éprouve parfois à expliquer exactement ce que je fais en tant que travailleur humanitaire. Mon travail ressemble en grande partie à celui de mes pairs dans le monde de l’entreprise, dans mon pays d’origine. Cependant, certains aspects de notre travail sont très différents.

Par exemple, les enjeux sont élevés car notre succès se mesure au nombre de vies sauvées et améliorées. La sécurité personnelle devient une préoccupation quotidienne et nous devons nous assurer que tous les membres de l’équipe sont en sécurité à la fin de la journée. Il est indispensable d’être créatif pour gérer les contraintes permanentes, comme par exemple comment livrer mes rapports à temps en dépit de l’éloignement de mon équipe et des coupures d’électricité et d’internet.

Il est d’autant plus difficile d’expliquer mon travail qu’il englobe à la fois des choses que l’on peut raconter et des choses inimaginables. »

Jemimah C., 31 ans

JAMAIS JE N’AURAIS IMAGINÉ APPRÉCIER AUTANT LE VOLLEYBALL

« Le travail humanitaire est stressant. Il est donc important de trouver quelque chose à faire pour se détendre et déstresser. Heureusement, notre équipe en est consciente et organise des activités comme la course à pied, des jeux de société et une équipe de volleyball !

En plus d’être une excellente façon de recharger ses batteries après une journée de travail stressante, ces activités permettent souvent de faire tomber les barrières sociales, en instaurant un climat de confiance et en créant des liens forts entre collègues de cultures et d’origines différentes. »

Conner W., 26 ans

JE TRAVAILLE À MON BUREAU PLUS QUE VOUS NE LE PENSEZ

« J’ai été surpris au début de passer autant de temps à mon bureau, à travailler sur mon ordinateur pour planifier des projets et rédiger des rapports. De plus, comme presque chaque action doit être approuvée et signée par un autre membre de l’équipe, je suis stupéfié par la quantité de paperasse produite et traitée par l’équipe chaque semaine. C’est le prix de la redevabilité et de la transparence ! »

Ali, un chauffeur de Medair basé à Beni, prépare les documents de logistique avant d’aller sur le terrain.

LA PERSÉVÉRANCE FAIT PARTIE DE LA DESCRIPTION DE POSTE

« J’ai été surpris de constater à quel point les gens peuvent se montrer résilients et patients lorsqu’ils font face à des défis, que ce soit au travail ou dans la vie. Ils ne renoncent pas facilement. Ils arrivent à conserver un sens de l’humour et une capacité à profiter des bons moments, même lorsque les circonstances sont difficiles. Cela m’a fait réfléchir à mes propres réactions, lorsque les choses vont mal. »

Jemimah C., 31 ans

C’EST DIFFÉRENT DE CE QUE L’ON VOIT À LA TÉLÉ

« Souvent, les quelques reportages que nous voyons au sujet de pays comme la RDC montrent le conflit, les déplacements de populations et la souffrance. Si c’est malheureusement la réalité dans plusieurs régions et la raison pour laquelle Medair intervient ici, j’ai également été frappée par la beauté naturelle de ce pays. Les paysages du Nord Kivu, en particulier, se composent de montagnes et de forêts vertes luxuriantes, d’un ciel immense et de plusieurs lacs ! Le contraste est saisissant avec les images montrées à la télévision. »

Marielle G., 52 ans


Vous souhaitez travailler dans l’humanitaire ou vous connaissez quelqu’un que cela intéresserait ? Consultez notre section Travailler avec nous pour en savoir plus sur les compétences, l’expérience et les valeurs que nous recherchons chez les travailleurs humanitaires, débutants et confirmés.