You are on Medair Suisse  Medair is also available in your country
Visit Medair États-Unis

Lausanne, Suisse – 15 novembre 2017. 

Près de trois mois après la recrudescence des violences dans l’état d’Arakan au nord du Myanmar, des communautés entières de Rohingyas continuent de fuir vers le Bangladesh voisin. A ce jour, 618 000 Rohingyas ont traversé la frontière depuis le 25 août 2017.

Medair, qui est arrivée dans le district de Cox’s Bazar en septembre, a effectué de nombreuses évaluations et visites dans les camps pour identifier les besoins les plus urgents. L’intervention de l’ONG internationale se porte sur le camp spontané de Thaingkhali, au sud du camp Kutupalong, car il fait partie des camps les moins accessibles par l’aide humanitaire.
Avant les combats du 25 août, seuls 100 Rohingyas vivaient à Thaingkali. Aujourd’hui, près de 29 000 y ont trouvé refuge.

Les besoins les plus urgents n’ont pas réellement changé depuis le début de la crise. Les réfugiés ont encore besoin de nourriture, d’abris, d’eau et de structures d’assainissement et d’hygiène. En effet, les conditions de surpeuplement dans les camps et le manque d’accès à l’eau et à l’assainissement favorisent la propagation des épidémies et des maladies. Medair et son partenaire World Concern Bangladesh distribuent des kits abris et des kits hygiène aux réfugiés Rohingyas les plus vulnérables. Ceux-ci viennent d’arriver au Bangladesh et ont fui le Myanmar sans rien pouvoir prendre, mis à part les vêtements qu’ils portaient.

« La plupart des réfugiés que nous avons rencontrés, sinon tous, sont arrivés sans rien. Afin d’échapper aux violences et à la mort, ils ont fui leur village et se sont réfugiés dans la jungle pendant plusieurs jours avant de pouvoir traverser la rivière et la frontière du Bangladesh. Des centaines de Rohingyas continuent d’arriver chaque jour et de nombreuses organisations attendent encore l’autorisation du gouvernement pour intervenir ; les besoins sont immenses » explique Alex Fergusson, le responsable de l’équipe d’urgence de Medair à Cox’s Bazar.  Malgré les traumatismes et les conditions extrêmes, le personnel de Medair ne cesse d’être impressionné par la résilience et le courage de ces populations. « Il nous est difficile d’imaginer ce que les familles ont vécu ces dernières semaines. Les histoires qu’elles nous racontent sont atroces, et pourtant, elles nous accueillent avec reconnaissance, prêtes à nous aider dans notre mission. »

Medair et World Concern ont acheté et assemblé 4 500 kits abris (bâches et cordes permettant la construction des abris d’urgence) et 4 500 kits hygiène (composés de récipients, de savon, de lessive et d’articles d’hygiène féminine). Ces kits viendront en aide à 22 500 réfugiés. A ce jour, les équipes ont distribué 3 902 kits et planifient de distribuer les 5 098 restants dans les prochains jours.

La Chaîne du Bonheur, l’agence humanitaire suisse de collecte de fonds,  a annoncé plus tôt cette semaine qu’elle accordait 200 000 CHF à Medair pour son intervention au Bangladesh. Cette subvention vient compléter les dons privés reçus jusque-là.

 


Pour les médias

Pour toute demande, merci de contacter : Paola Barioli,, Relations Presse , +41(0)78 635 30 95

Medair est une organisation d’aide d’urgence dont le siège international est basé en Suisse. Dans certains des endroits les plus reculés et dévastés du monde, nous aidons les plus vulnérables à survivre aux crises et à se relever dans la dignité, quelles que soient leur origine, leur religion et leur nationalité.

Medair is an international relief agency headquartered in Switzerland. We help people who are suffering in remote and devastated communities around the world survive crises and recover with dignity, regardless of ethnicity, religion, gender, or nationality. 

Photo : Une mère Rohingya et son enfant collectent de l’eau depuis leur abri de fortune dans un camp de réfugiés à Cox’s Bazar. ©MedairNath Fauveau